logo

APPROCHE DE LA CONNAISSANCE DE DIEU

C'est par Dieu que Dieu peut être connu.
En tant qu'homme il nous est impossible de connaître Dieu, sinon au travers des miroirs déformants et limitatifs du mental.
En tant que pure Conscience il nous est possible de véritablement connaître Dieu.

La pure Conscience, qui constitue la quintessence de notre individualité, est la pure Conscience de l’Être Divin. Leurs natures sont identiques, car il n'y a qu'une seule et unique conscience, qui imprègne la Création et la transcende.
Pour imager cette vérité, il a été dit que nous sommes faits à l'image de Dieu.
Or c'est par la présence de Dieu en nous, que Dieu peut être connu. C'est par la pure Conscience individuelle, que la Conscience de l’Être Universel peut être connue.

Notre Essence qui est pure Conscience est identique à la nature de Dieu, qui est la pure Conscience de l’Être. Au niveau de l'Essence, nous sommes un avec Dieu. Au niveau de la manifestation cosmique, nous sommes un foyer de conscience individuelle allumé dans la Conscience de l’Être.
C'est parce qu'il n'y a qu'une Conscience, celle de l’Être Divin, et que cette Conscience est d'une manière fragmentaire notre Conscience, que Dieu peut être connu par l'homme.

Lorsque la Conscience individuelle établit son attention dans la perception du monde, d'une manière exclusive vis-à-vis de la transcendance, nous sommes en état de péché, et nous nous trouvons séparés de Dieu.

Lorsque la Conscience individuelle établit son attention en la contemplation de Dieu, nous sommes libérés du péché, nous entrons dans le royaume de Dieu, et nous participons à sa gloire en une union béatifique.

En conséquence, nous devons concentrer notre attention sur l'omniprésence de l’Être Divin. Cette concentration de l'attention sur Dieu doit s'accomplir à tout instant, au sein de la vie quotidienne. Il faut installer cette concentration comme une habitude stable, une pratique régulière, ne souffrant pas de grandes interruptions. Cette concentration de l'attention en Dieu ne nécessite aucun isolement. Il faut la réaliser tout en accomplissant nos tâches habituelles.

Ne confondons pas la concentration de l'attention avec une concentration de la pensée. Il s'agit d'orienter l'attention vers la Réalité Transcendante, de manière à provoquer l'état de conscience particulier qui accompagne la perception de cette Réalité. Concentrer la pensée sur Dieu ce serait penser à Dieu, c'est-à-dire maintenir fixement, ou bien ressasser indéfiniment, telle ou telle conception de Dieu. Il ne s'agit évidemment de cela.

Concentrer l'attention sur Dieu c'est, indépendamment des actions accomplies, et au-delà des mots et des pensées, contempler silencieusement l'ineffable et constante présence de l'âtre en soi. Contempler, c'est-à-dire rester conscient de cette suprême Réalité. Rester éveillé à cette présence, et ne pas sombrer date l'inconscience de la Transcendance ; inconscience qui survient lorsque l'attention captivée par la fantasmagorie du monde phénoménal se détourne de Dieu.

Par la désidentification et le détachement, je brise les liens qui enchaînent mon attention à l'individualité humaine, et au monde dans lequel elle évolue.
Par la concentration dé mon attention sur l'ineffable, qui se trouve derrière la manifestation phénoménale dont je me désidentifie et me détache, j'enracine mon individualité dans la perception dissolvante de la Réalité Divine.

Plus je perçois Dieu avec intensité et clarté, plus j'oublie mon individualité.
Plus j'oublie mon individualité, plus l'illusion sur laquelle reposait son existence se dissipe.

C'est après avoir complètement dépassé la notion du moi individuel que nous pouvons parfaitement nous unir mystiquement à Dieu.

Lorsque Dieu nous apparaît comme la seule Réalité, tout le reste n'est qu'un rave passager. Ainsi plus je connais Dieu, plus je réalise l'inexistence d'une réalité individuelle. En vérité, il y a l'illusion d'une entité individuelle, mais il n'y a pas la réalité d'une entité individuelle.

Connaître Dieu c'est donc perdre notre vie individuelle. C'est la perdre en dissipant l'illusion de son existence, et en nous apercevant que Dieu seul EST.
Perdre notre vie individuelle par la Connaissance de Dieu, c'est vivre en Dieu.
Ainsi nous échangeons la terre pour l'or. Nous perdons l'individuel et l'impermanent, pour trouver l'universel et l'immuable.

Qui perd pour Dieu le sentiment de sa vie terrestre trouve en Dieu la perception de la vie Divine.

Percevez le monde phénoménal, mais ne laissez pas votre attention se laisser accaparer par les perceptions, les sensations, les sentiments, et les pensées qui surgissent. Contemplez à chaque instant l'extraordinaire miracle, et la fantastique merveille de la Divine présence. Que la mort soit pour vous la fin d'une limitation, et un accroissement de l'éternelle perception transcendante en laquelle se sera immergée votre attention.

Dans le silence, va vers le silence.
Dans la joie, va vers la joie.
Dans l'intemporalité, va vers l'intemporel.
Dans l'au-delà de tout, va vers l'au-delà du tout.

Contact

Des questions, un besoin d’informations ou un témoignage, n’hésitez pas à nous contacter !

Bibliotheque

Documents officiels de la maïeutique en téléchargement et nos conseils de lecture ésotériques.

Page Facebook

Rejoignez-nous et partagez  vos idées, liens, photos et vidéos sur notre page Facebook.

Chaine Youtube

Vidéos conférences, questions / réponses et films d’information à visionner sur notre chaine.