logo

APPROCHE DE LA PROFONDEUR INTÉRIEURE

À chaque instant, vous percevez, mais vous vous confondez avec le perçu.
S'éveiller c'est sentir intérieurement que vous êtes celui qui perçoit le monde, le corps, les pensées et les sentiments.

Si à l'instant même vous sentez celui qui en vous perçoit les contenus de l'instant, vous faites l'expérience de la Conscience vide de contenu.
Les contenus de la Conscience apparaissent, disparaissent, et se modifient sans cesse à la surface de vous-même. Ainsi la surface de la Conscience contient les perceptions du monde et de l'homme, tandis que la profondeur de la Conscience demeure à jamais vide de contenu.

Sentir la profondeur de votre Conscience, c'est sentir ce qui en vous demeure silencieux pendant que vous parlez. Sentir ce qui demeure immatériel pendant que vous marchez, prenez place sur un siège, ou saisissez avec vos mains. Sentir ce qui reste dissimulé derrière les agitations de la pensée. Sentir ce qui est sans forme, sans odeur, sans saveur, sans couleur et sans bruit, pendant que vous percevez le monde extérieur.

La profondeur de votre Conscience c'est votre « JE » transcendant distinct du moi psychologique composé des pensées, sensations, impulsions, aspirations...
À chaque instant vous pouvez sentir « je suis ». Ce « je suis », c'est Dieu qui se définit comme étant « celui qui est ». Ce « je suis » est la profondeur de la Conscience pure et vide de contenu.

Pour faire l'expérience de l'éveil, oubliez le mot Dieu, qui ne peut que vous gêner en vous entraînant dans le domaine de la pensée, et non point du sentir intérieur. Ne pensez pas à Dieu, et à toutes les notions évoquées par ce terme.
Contentez-vous de sentir en l'instant « je suis ». Constatez votre présence, votre existence. C'est une sensation subtile, mais accessible à tous.
Ayant senti : « je suis » ajoutez : « je suis le spectateur de tout le perçu ». Ne vous contentez pas de le dire mentalement, sentez qu'effectivement, à l'instant même, vous percevez le monde extérieur, le corps assis, et l'homme qui pense...

Ayant senti cela focalisez votre attention sur la présence de celui qui perçoit.
Ainsi vous déboucherez dans la fraîcheur intérieure des profondeurs vides, silencieuses et immatérielles de la Conscience.

La profondeur de la Conscience, c'est le Témoin éternel du monde. À l'instant même, installez-vous dans la position du Témoin.

À de multiples reprises, au cours de chaque journée, installez-vous dans la position du Témoin pendant que l'homme continue à agir.

Lorsque vous aurez pris l'habitude de faire cela, vous réaliserez que la Conscience témoin demeure à jamais immuable. Entre votre éveil actuel et l'éveil que vous aviez il y a trois jours ou un mois, aucune différence.
Ce que vous êtes en votre profondeur immatérielle, à l'instant même, demeure toujours identique. Vous sentez aujourd'hui cette profondeur, vous la sentez demain : il y a toujours la même plénitude immatérielle.

Il est important de faire cela : constatez de jour en jour, quel que soit le lieu où demeure le corps, que vous demeurez sans forme et sans mouvement. Il en est ainsi, car toute modification se rapporte au perçu qui meuble la surface de la Conscience, et non point la profondeur immuable de cette Conscience éternelle.

De jour en jour, rappelez-vous vos éveils précédents, et constatez que la profondeur demeure immuable. N'acceptez pas la conception de l'immuabilité, constatez la réalité intérieure de votre immuabilité.

Ayant constaté cela, analysez ce qui se passe dans le sommeil profond.
Après avoir rêvé, vous cesserez de rêver, et il n'y a plus rien. Cela signifie que la surface a disparu. Seule demeure la profondeur vide de contenu.
En vous endormant, restez très attentif. Voyez comment vous entrez dans les rêves qui ne sont rien d'autre qu'une modification des contenus de la surface.
Voyez comment les rêves s'arrêtent...

Dès le réveil, soyez très attentif. Asseyez-vous sur votre lit et remémorez-vous le vide, le trou du sommeil profond. Faites-le jusqu'à sentir que le vide du sommeil profond demeure en vous à l'instant même. La seule différence est dans le fait que maintenant, en surface, s'ajoutent les perceptions du monde et de l'homme.

Quand vous serez parvenu à sentir régulièrement cela, le sommeil profond ne sera plus pour vous une cassure. Vous sentirez que votre Être profond demeure identique dans la veille et le sommeil profond. Toutes les modifications n'existent qu'en surface.

Dès lors, vous pouvez aborder le problème de la naissance et de la mort.
Qu'est-ce que la naissance ? L’apparition de la surface que vous continuez à percevoir en cet instant. Ce qu'on appelle une naissance humaine n'est donc rien d'autre que l'apparition d'un type spécifique de perceptions sur la surface de la Conscience. En fait la Conscience n'est jamais née. Ce qui a une naissance, ce sont les perceptions spécifiques qui constituent ce que l'on appelle la condition humaine. Cette condition n'existe pas en dehors de ces perceptions. La condition humaine n'est pas une réalité en tant que condition d'existence. Il existe une sorte de perception spéciale que l'on appelle une vie humaine un point c'est tout. Personne ne s'incarne. Vous demeurez éternellement la Conscience spectatrice et immatérielle. C'est à l'intérieur de ces perceptions qui constituent une vie humaine que les notions mentales d'ignorance et de réalisation spirituelle apparaissent. Ainsi donc, vous n'êtes jamais né, vous n'avez jamais cherché à vous réaliser spirituellement, vous n'avez jamais cessé d'être la Conscience vide de contenu.

La mort c'est la fin d'un type spécifique de perceptions, et le commencement d'un autre type de perceptions. Cependant ce que vous êtes c'est le Témoin de toutes les formes de perceptions qui défilent à la surface de votre Conscience.
De même que le Christ vous pouvez dire : « avant qu'Abraham fût, j'étais ».
Car Abraham, l'homme qui lit ces lignes, et la totalité du monde, ne sont rien d'autre que des enchaînements spécifiques de perceptions, qui apparaissent en différents points de l'immensité incommensurable de la pure Conscience qui est votre Nature réelle.

Réalisez votre intemporalité et laissez s'écrouler le reste.

Contact

Des questions, un besoin d’informations ou un témoignage, n’hésitez pas à nous contacter !

Bibliotheque

Documents officiels de la maïeutique en téléchargement et nos conseils de lecture ésotériques.

Page Facebook

Rejoignez-nous et partagez  vos idées, liens, photos et vidéos sur notre page Facebook.

Chaine Youtube

Vidéos conférences, questions / réponses et films d’information à visionner sur notre chaine.