logo

APPROCHE DE LA MULTIPLICITÉ DES RÔLES

Il se peut qu'au début vos expériences spirituelles vous rendent très solitaire.

Vous vous éveillez et vous constatez que tout le monde dort. Il en résulte un terrible sentiment de solitude.

Cependant par la suite vous serez amené à constater que cette vision du monde était complètement erronée. Se percevoir comme l'un des rares Éveillés au sein d'un monde d'endormis résulte de l'illusion selon laquelle on doit se réaliser spirituellement. Or inévitablement vous finirez par constater qu'en réalité tout le monde est déjà réalisé. De ce fait, vous n'êtes pas isolé dans un monde d'endormis, vous êtes l'un des jeux de l'énergie divine qui entre en contact avec d'autres facettes d'elle-même. Chaque être vivant est l'infini lui-même qui joue un rôle particulier.

Où donc pourrait se trouver l'ignorance spirituelle ?

Il n'y a pas d'ignorance spirituelle ; il n'y a que des rôles différents assumés par l'infini lui-même. En regardant un homme, comprenez qu'en cet homme dans le genre de vie qu'il mène dans la manière dont il pense et ressent les choses l'infini lui-même joue un rôle volontairement et pour son propre plaisir.

Qui êtes-vous, en votre manifestation temporelle, sinon un autre homme, c'est-à-dire un autre rôle assumé par l'infini lui-même ?

Dès lors où est la solitude ?

En comprenant que chaque être vivant est un des rôles assumés par l'infini, vous connaissez l'amour universel. Faites-en l’expérience. Ayant profondément compris que ce que vous êtes en tant qu'homme est un rôle joué par l'infini, comprenez ensuite que les autres constituent d'autres rôles joués par le même infini, et l'amour coulera en vous. Une tolérance et une indulgence sans borne deviendront vôtres. Comprenez que dans l'égoïste comme dans l'homme généreux l'infini joue un rôle et goute le fruit d'un type d'expérience. Dans le truand comme dans l'honnête homme. Dans le malade comme dans le bien portant. Dans le fou comme dans le sage. Ceci est également vrai pour les plantes et les animaux. Partout où l'infini, innombrablement multiplié, assume des rôles divers.Ne croyez pas que l'infini ne se reflète que dans les hommes éveillés. Partout l'infini se travestit.

Comprenez que l'infini savoure la jouissance comme il savoure la souffrance.

Cette dernière n'étant repoussante que pour l'homme. Comprenez que l'infini s'incarne dans le bien comme dans le mal. Continuez à accomplir le bien, puisque tel est votre rôle, mais reconnaissez que c'est l'infini lui-même le rôle de ceux qui accomplissent le mal. Comprenez que l'infini est le spectateur de la joie de l'avare, de l'égoïste et du sadique, au même titre qu'il est le spectateur des extases du saint, de l'amour de la mère, et des contentements du jardinier. Acquérez ainsi un profond respect pour tout ce qui vit. Développez la sensibilité d'une secrète connivence avec tous les êtres vivants.

L'infini assume tous les rôles sans aucune nécessité.

C'est un fragment de son jeu éternel. Quand vous voyez un être, ne voyez pas seulement cet être-là, sachez et ressentez intérieurement : Voici l'infini sous la forme de la mouche, voici l'infini sous la forme du chien, sous la forme du petit bureaucrate égoïste, sous la forme du rude paysan, sous la forme du policier, sous la forme du voyou, sous la forme de l'arbre, sous la forme du champignon... Faites cela et constatez la différence.

Quand vous aurez compris ceci, vous n'aurez aucun reproche à faire à qui que ce soit. Comment reprocher à l'infini de jouer tel ou tel rôle ? Vous êtes animés d'une tolérance sans limites. Cette tolérance ne vous empêche cependant pas de jouer votre rôle, et de vous opposer, à qui vous devez vous opposer. Vous savez que vous êtes l'infini, et que tous les êtres vivants sont des manifestations de l'infini.

Vous le savez et le ressentez profondément, d'autres personnes ne le savent pas. Cela fait partie du rôle existentiel que l'infini assume au travers d'elles. Il n'y a pas chez elles ignorance spirituelle, mais un oubli de leurs origines. L'infini joue à oublier sa propre nature, et l'infini joue ensuite à se la rappeler. Telle est la distinction entre l'Éveil et le non-Éveil.

L'existence de cette distinction n'a rien de regrettable. Qu’auriez-vous à dire contre tels ou tels types de rôle assumés par l'Éternel !

En certaines personnes l'Éternel se désintéresse complètement de son origine transcendante.

En d'autres personnes, il cherche à retrouver le souvenir de cette origine.

Et en certaines personnes il retrouve plus ou moins parfaitement ce souvenir.

Cependant dans tous les cas c'est lui-même qui assume le rôle. Retrouver le souvenir de son origine ne peut être appelé une réalisation, ou une délivrance, car en fait il n'y a rien à obtenir, rien à réaliser, rien à délivrer.

Tels qu'ils sont, tous les êtres sont dans leur nature profonde parfaits, réalisés et libres.

Ils sont ainsi, ils le seront de toute éternité.

Le reste n'est qu'un rôle assumé au sein des apparences.

Contact

Des questions, un besoin d’informations ou un témoignage, n’hésitez pas à nous contacter !

Bibliotheque

Documents officiels de la maïeutique en téléchargement et nos conseils de lecture ésotériques.

Page Facebook

Rejoignez-nous et partagez  vos idées, liens, photos et vidéos sur notre page Facebook.

Chaine Youtube

Vidéos conférences, questions / réponses et films d’information à visionner sur notre chaine.