logo

APPROCHE DU DÉPASSEMENT DE LA PENSÉE

Le début de la quête spirituelle est déterminé par la pensée.

C'est la pensée qui s'interroge sur les choses de la vie et de la mort.

C'est la pensée qui étudie les réponses formulées dans les différentes doctrines.

C'est la pensée qui cherche la Vérité.

En chaque forme de spiritualité, on veut apaiser l'intellect en répondant aux questions que se pose la pensée. Il y a donc toute une partie de la spiritualité qui relève du domaine mental.

Cet aspect, quelle que soit l'importance du nombre de livres qui lui sont consacrés, demeure cependant secondaire et inférieur.

Certains, durant toute leur vie, ne connaissent rien d'autre qu'une spiritualité mentale.

Pour eux, la spiritualité consiste à collectionner un ensemble d'idées et de connaissances.

Leur pratique spirituelle se résume à des méditations et des réflexions sur les idées qu'ils ont adoptées.

Ces gens-là ignorent totalement ce qu'est la véritable spiritualité.

La véritable spiritualité commence avec une expérience dans laquelle les mots et les pensées sont dépassés. Cette expérience, en laquelle on transcende le domaine mental, nous l'appelons l'Éveil. L'Éveil se caractérise par une double prise de conscience. D'une part, il y a une grande attention vis-à-vis du perçu qui acquiert ainsi une clarté et une lucidité particulières et, d'autre part, simultanément, l'au-delà du perçu révèle sa présence en tant que réalité intemporelle, transcendante et béatifique.

Tous nos efforts spirituels doivent finir par aboutir à l'Éveil, à s'engloutir dans le simple fait d'être en Éveil. Que se passe-t-il lorsque nous sommes en Éveil ?

Il se passe la chose suivante : nous sommes très attentifs à ce qui est perçu dans l'instant présent, aux sensations, aux sons, aux perceptions visuelles, aux odeurs, aux pensées... Nous sommes très attentifs et nous nous sentons être le Témoin de tout cela. Ce Témoin se révèle comme étant notre véritable nature et nous percevons ces qualités d'impersonnalité, d'infinitude, de vacuité, de plénitude, d'intemporalité.

L'Éveil se résume donc à ceci : être attentif à la fois au perçu et à celui qui perçoit.

Car celui qui perçoit n'est pas l'homme.

Celui qui perçoit, perçoit à la fois l'homme physique et psychologique ainsi que le monde, c'est l'immuable Témoin intemporel de toute chose.

Par l'Éveil, nous savons « je suis ce Témoin de l'homme ». Percevoir les choses avec intensité et sentir le vide, le silence éternel de celui qui perçoit, c'est l'Éveil. A l'instant même, regardez autour de vous avec une intensité tranquille... Écoutez les sons... Sentez la présence du corps assis... Regardez les pensées s'il y en a qui jaillissent... Plus la qualité de votre attention sera forte, plus la nature de celui qui est attentif vous apparaîtra clairement.

Dès lors, vous êtes en Éveil. Vous vivez l'instant présent non plus en tant qu'homme, mais en tant que Conscience éternelle.

L'instant présent devient un fragment de votre Éternité. Extérieurement rien n'a changé. Intérieurement tout a changé. Dans le non-éveil, vous vivez avec croyance « je suis un homme ».

Dans l'Éveil, vous vivez avec connaissance « je suis le Témoin de l'homme ». Pour ce Témoin, il n'y a pas de temps ou d'espace, pas de début et de fin, pas de naissance, pas de mort, pas d'incarnation et pas de vie post-mortem, pas de forme, pas de couleur, pas de pensée et pas de croyance. Il n'y a qu'une vacuité béatifique et incommensurable.

Vous vivez cette expérience et vous êtes en Éveil. Dans cette expérience, il n'y a aucune considération mentale, tous les mots sont caducs, toutes les doctrines sont dépassées.

Dans cette expérience, il n'y a pas de pensée, le mental peut s'arrêter ou continuer à fonctionner, cela est égal.

Toute pensée se rapporte à ce qui fait partie de l'homme que nous observons, mais aucune pensée ne peut être attribuée au Témoin intemporel. Car le Témoin ne pense pas, il ne fait que demeurer dans son état d'Être pur - de Conscience pure - de pure béatitude. L'expérience de l'Éveil sonne le glas de l'empire de la pensée.

Avant l'Éveil, la pensée était la chose la plus élevée et elle régnait sur la vie humaine.

Mais, avec l'Éveil, voici qu'apparaît une expérience qui dépasse infiniment le domaine de la pensée.

Il y a une Réalité au-delà de la pensée et cette Réalité est la seule vraie. Lorsque vous atteignez l'expérience de l'Éveil, le mental n'est plus qu'un instrument du véhicule humain. Vous êtes le Témoin des agissements du véhicule. Dans l'Éveil, il n'y a ni acceptation ni refus du monde, ni désidentification, ni amour formulé mentalement.

Même les notions d'emprisonnement dans la temporalité, ou la délivrance dans la Transcendance, d'asservissement au monde de la transmigration, ou de délivrance vis-à-vis de la causalité karmique, n'ont plus cours. Tout cela relève du royaume de la pensée et a été abandonné.

Toute espèce de considération mentale, toute espèce de pensée au sujet de l'Éveil ou de la spiritualité ont été dissoutes.

Seul demeure l'Éveil en la plénitude de son expérience.

Ce que vous vivez est incommensurable.

Ce que vous vivez est ineffable.

Vous acceptez de parler et d'utiliser les arguments du royaume de la pensée pour guider les autres vers l'Éveil, mais, pour vous-même, la pensée est dépassée.

Vous cessez de penser à l'Éveil et à la spiritualité, car vous vivez l'Éveil qui inclut le dépassement de la pensée.

Contact

Des questions, un besoin d’informations ou un témoignage, n’hésitez pas à nous contacter !

Bibliotheque

Documents officiels de la maïeutique en téléchargement et nos conseils de lecture ésotériques.

Page Facebook

Rejoignez-nous et partagez  vos idées, liens, photos et vidéos sur notre page Facebook.

Chaine Youtube

Vidéos conférences, questions / réponses et films d’information à visionner sur notre chaine.