logo

APPROCHE DU SOI

Entrez dans le silence de votre SOI.

Vous connaissez votre moi superficiel, le moi de la personnalité psychologique et sociale.

Cependant la surface n'a de signification qu'en la profondeur qui l'engendre.

C'est pourquoi il vous faut connaître votre identité profonde, il vous faut connaître ce que vous êtes réellement.

Votre identité essentielle peut s'appeler le Moi transcendantal, le Moi profond, nous la nommons ici votre Soi. Entrez donc dans le silence de votre Soi. Vous êtes le spectateur silencieux du monde.

Prendre conscience de votre existence spectatrice, c'est entrer dans le silence de votre Soi. A chaque instant la présence silencieuse de la Conscience du Soi demeure en vous. Bien souvent elle est obnubilée, dissimulée, voilée par l'attention portée aux perceptions du monde, ou bien aux pensées. Cependant, que votre attention soit perdue ou non dans un océan de perceptions absorbantes, cela ne change rien pour la Conscience du Soi qui demeure inaltérable. Vous l'oubliez ou vous la retrouvez, mais elle demeure. Ne l'oubliez pas, et focalisez votre attention sur sa présence. C'est une expérience immédiatement possible. A l'instant même vous sentez que vous êtes le spectateur du monde.

Quiconque le veut bien, peut constater que ce spectateur est parfaitement silencieux.

Qui ne perçoit pas son silence se confond avec les pensées.

Ce sont elles qui jugent analysent, cogitent, se souviennent.

Qui devient par ce mouvement intérieur très simple le spectateur de tout ce qui est perceptible, connaît le Silence. Lorsque la, conscience s'extériorise, vous êtes plongés dans le monde. Lorsque la conscience s'introvertit, vous pouvez être plongé dans le monde de vos pensées, de vos souvenirs, de vos impressions et de vos fantasmes. S'il en est ainsi votre introversion manque de profondeur, il faut aller plus loin, il faut vous retirer plus profondément en vous-même de manière à devenir le spectateur du monde physique et psychique. Ayant compris cela ne vous attardez pas trop sur le monde psychique. Lui prêter une trop grande attention le renforce, et le rend plus difficile à dépasser dans l'instant.

Celui qui sait pouvoir être le spectateur du monde extérieur et intérieur n'a pas à prêter une attention particulière à l'intériorité psychologique. Il s'installe dans l'intériorité de l'intériorité, et devient le spectateur indifférent de tout. Un tel spectateur n'a aucune préférence pour les perceptions externes ou internes, il est spectateur un point c'est tout. Il laisse venir à lui tout ce qui parvient jusqu'à sa conscience, mais il ne s'intéresse à rien. Si une pensée vient, il la laisse, si une perception visuelle ou auditive s'impose, il l'accepte également. Ainsi il voit les choses apparaître puis disparaître. Toute son attention est investie dans la perception de lui-même. Et c'est en cette perception de lui-même qu'il connaît son propre silence. Avec le silence vient la tranquillité, puis la paix. C'est une paix légère, aérienne et douce. Il y a aussi dans la perception de Soi une fraîcheur qui rasséréné.

Une joie très subtile et discrète qui pétille légèrement.

Plus son attention s'investit dans la perception du Soi, plus les pensées se raréfient, plus les perceptions du monde s'annihilent. Celui qui devient conscient du Soi - regarde le monde sans le voir. Il est parfaitement intériorisé. Il demeure dans une solitude vaste et bienheureuse. Plus rien ne le sollicite. Les passions et les désirs se sont éteints.

Dans un grand nombre de cas la perception du silence intérieur de Soi-même précède la perception du vide. Le vide c'est l'espace dans lequel se développe infiniment le silence. Lorsque percevant le silence, votre attention s'immerge complètement en Lui, vous constatez qu'il ne contient aucune limite spatiale. Entrant dans cette absence de limite vous percevez alors que vous êtes infini.

Vous devenez immense, et d'immensité en immensité, vous vous acheminerez vers l'insondable et l'incommensurable vide. Devenez donc ce que vous êtes, et que vous aviez oublié. Cessez de vous prendre pour un individu. Éveillez-vous à votre Réalité impersonnelle et immuable. L'immuabilité du vide provient du-fait qu'il contient tout. Seuls les contenus bougent à l'intérieur du contenant. Fiais le vide et le silence Éternels qui tout englobent, et tout contiennent, ne peuvent aucunement se déplacer, car l'espace n'a aucun endroit où n'étant pas, il puisse aller. Fondez-vous dans cette mer sans rivage.

Devenez le vide éternel. Par la perception de votre Soi, déplacez peu à peu votre sentiment d'existence, et sentez vous exister en tant que le Soi . Alors pour vous il n'y aura plus de naissance ni de mort. Dissipant l'illusion de l'individualité, vous serez devenu la Réalité impersonnelle et intemporelle, qui perdure dans son immuabilité informelle.

Lorsque sortant de votre Soi, vous prêtez attention aux gens qui vous entourent, vous remarquez aussitôt qu'ils sont inconscients de leur Soi, de leur Réalité profonde. Vous les contemplez en train de s'agiter sur la surface d’eux-mêmes. Vous regardez la multitude des gestes, des paroles et des pensées, par lesquelles ils se masquent leur Réalité profonde.

Cette turbulence égotique s'accroche à de multiples colifichets, et ainsi résiste à la Révélation du vide et du Silence Éternel. Vous voyez les gens comme des enveloppes de chair et de pensées, des enveloppes sans consistance, des enveloppes ignorantes du vide qu'elles contiennent. En chaque personne, au-delà des apparences substantielles, vous retrouvez votre propre Vide, votre propre Silence.

A la manière des vases communicants, toutes les individualités vivantes aboutissent à l'océan informel de la même Conscience, dont la vacuité et la plénitude resplendissent en chacun, derrière l'enveloppe corporelle et l'enveloppe psychique. Sortant de votre Soi, vous retrouvez la même réalité en tout individu, et dés lors vous savez d'expérience qu'il n'y a qu'un Soi.

L'identité de chaque personne est votre identité. Il n'y a qu'une identité, qu'une réalité profonde. La diversité des personnes n'apparaît qu'en surface. Dans cette surface bruyante et colorée qui est posée sur le Vide.

En vérité toutes les formes contiennent le Vide, voici ce qui vous apparaît clairement.

Cette diversité, cette mouvance du monde d'où vient-elle? Pour le savoir il faut fermer les yeux et plonger dans votre Soi.

Dans la fraîcheur éternelle du Silence intérieur. Il faut vous absorbez totalement dans votre Réalité profonde. Il arrivera un moment où la pensée s'arrêtera complètement. Vous serez alors fondu dans le Vide infini. Vous demeurez au-delà de toute idée de fusion. Lorsque sortant de votre Soi vous reviendrez dans le monde, et ouvrirez les yeux, vous saurez que tout cet univers surgit sans cesse du vide.

Le monde entier, avec ses innombrables galaxies émerge du vide de votre Soi.

Le monde sort de vous-même et s'y résorbe.

Voici ce que vous apprendrez d'expérience.

De ce vide sort une énergie infinie, engendrant de multiples formes pensées qui deviennent substantielles. Le monde entier est une création mentale. Non point, bien sûr, du mental de l'homme qui lit, mais du mental cosmique, dont le mental humain n'est qu'un minuscule mais indissociable fragment. Considérant le monde sans son aspect perceptible nous disons : « C'est une création de la pensée cosmique ».

Considérant le monde sans son aspect cinétique nous disons : « Le monde est une manifestation de l' Énergie Cosmique ». De même que ce Vide est votre Soi, cette pensée et cette Énergie cosmique sont votre manifestation. Ne demandez pas à la parcelle de voir la totalité. Ne demandez pas à l' homme de percevoir l'ensemble de l'univers. Mais comprenez qu'ayant quitté l'homme, et étant devenu pour un moment indissociable du non-manifesté, le manifesté devient votre manifestation.

Chaque fois que vous redescendez au niveau de l'homme, vous serez à nouveau une parcelle du monde. Chaque fois que vous vous immergerez dans le vide, le monde sera votre manifestation. Cette Connaissance doit imprégner le niveau de l'homme. Ainsi la parcelle humaine cessera de se croire être une entité séparée. Ouvrant à nouveau les yeux vous regardez ceux qui vous entourent, imprégné de l'expérience précédente vous ne les percevez plus comme des marionnettes vides, vous voyez en eux votre propre manifestation. Ils sont votre corps. Ils sont la concrétisation de votre énergie. Alors vous sentez que les autres sont également votre Soi. Ils sont vous-même, car ce que vous êtes, c'est à la fois le vide sans fin et le rugissement des mondes. De même que l'ignorant se dit : "Je suis un corps et un mental" - Vous dites désormais : « Je suis le Vide infini et l'univers - Je suis indissociable du vide et indissociable de l'univers ».

Peu-à-peu, cette connaissance acquise par la contemplation imprégnera toute la vie de l'homme.

Si vous êtes enraciné dans la perception du vide, lorsque des perceptions s'imposeront vous ne verrez en elles que votre manifestation.

Autrui n'est plus distinct de vous.

Vous êtes la montagne et l'oiseau.

Vous êtes la fleur et l’océan.

Vous êtes le soleil et les étoiles.

Que ce sentiment d'unité illumine toutes vos journées; et transfigure la vie humaine.

Dés-lors l'univers est le champ de vos libres ébats.

Vous êtes libre.

La parcelle n'est qu'un jeu de l'Unique.

Jouez éternellement en plongeant dans le silence et en courant dans le bruit.

Allez de par l'univers en de multiples conditions d'existence.

Que votre félicité grandisse et dépasse tout ce qui est exprimable.

Contact

Des questions, un besoin d’informations ou un témoignage, n’hésitez pas à nous contacter !

Bibliotheque

Documents officiels de la maïeutique en téléchargement et nos conseils de lecture ésotériques.

Page Facebook

Rejoignez-nous et partagez  vos idées, liens, photos et vidéos sur notre page Facebook.

Chaine Youtube

Vidéos conférences, questions / réponses et films d’information à visionner sur notre chaine.