logo

APPROCHE DU PERFECTIONNEMENT MORAL

Comment pouvons-nous perfectionner notre nature brute sans juguler notre spontanéité ?

La réponse est : nous le pouvons par l’Éveil. Être éveillé, c’est être conscient.

La personnalité se transformera et évoluera spontanément, dans la direction de l’épanouissement des potentialités originales qui l’habitent, lorsque nous prendrons une conscience, de plus en plus accrue, des mouvements qui la caractérisent.

Pour réaliser cela, observons la totalité de son comportement, car l’observation amène une maîtrise profonde qui n’est pas conformation à un exemple extérieur.

L’Éveil est une prise de conscience et cette prise de conscience nous fait devenir le spectateur de notre personnalité. En assistant à l’expression de ses humeurs, de ses tendances, de ses instincts et de ses aspirations, nous engendrerons un processus de transformation vis-à-vis de ce qui apparaît comme lâche, avilissant, stupide, égoïste, laid...

Car, à moins d’une grave perversion morale, personne ne peut se complaire dans le négatif, alors qu’il est perçu comme négatif, au moment de sa manifestation. Percevoir qu’une chose est négative, c’est susciter en soi l’envie de la voir disparaître. C’est engendrer une réaction transformatrice. A contrario, d’autres tendances de la personnalité nous apparaîtront belles, nobles, enrichissantes et nous aurons du plaisir à les cultiver. Voici pourquoi l’observation et la prise de conscience qui en résulte engendrent le perfectionnement moral.

Les jugements que nous portons sur les manifestations‚intérieures, produisant une impassibilité rigide et artificielle. Nous aurons éliminé la colère, car nous n’aurons plus envie de nous énerver, ni tendance à le faire, la colère ne pouvant cohabiter avec la lucidité attentive qui nous sera devenue habituelle.

Une telle transformation est la résultante d’une prise de conscience qui participe à l’Éveil.

Ce n’est qu’un exemple.

Il faut agir ainsi vis-à-vis de toutes les manifestations de la personnalité.

En certains cas, nous constaterons que la simple prise de conscience du négatif chassera ce dernier, interrompant puis, à la longue, empêchant son expression.

Ceci se réalisant sans effort, indépendamment de la volonté agissante. Mais, en d’autres cas, le négatif, bien que perçu comme tel, continuera à se manifester si nous demeurons simple spectateur et si, ne prenant pas les choses en mains, nous ne faisons pas un effort volontaire pour le repousser. Qu’une simple prise de conscience suffise à déraciner le négatif ou bien qu’il soit nécessaire de faire un effort pour nous en libérer, dépend du degré d’enracinement que possède le négatif. Il est parfois long de vaincre ce qui a été précédemment cultivé avec intensité.

L’observation nous révélera, en bien des cas, que des tendances, pulsions ou volontés divergentes cherchent à s’exprimer. Ainsi, nous comprendrons clairement que l’homme, au niveau psychique, n’est qu’un conglomérat plus ou moins cohérent. C’est une terre en laquelle il importe autant d’arracher les mauvaises herbes que de cultiver les fleurs de la spiritualité. Lorsque notre lucidité observatrice nous fera constater la présence de deux pulsions contradictoires prêtes à s’exprimer, cette même prise de conscience nous fera clairement sentir quelle est la pulsion dont la satisfaction est belle et quelle est celle dont la satisfaction est avilissante. La volonté devra donc peser du bon côté afin de permettre à la pulsion la plus élevée de se manifester et empêcher la pulsion perçue comme négative de s’extérioriser.

La prise de conscience de la négativité de ce qui est à maîtriser est de première importance. Le bien-fondé de l'adhésion intellectuelle aux règles morales que nous suivons doit être vérifié par l'expérience née de l'observation.

L'adhésion à des règles morales, consentie par simple conformisme, engendre soit l’hypocrisie, soit le refoulement. Par contre, lorsque nos prises de conscience nous permettent de vérifier la valeur de la morale à laquelle nous souscrivons, la maîtrise de soi n’est pas vécue comme une brimade, mais comme un épanouissement.

Sans prises de conscience, la conduite morale est le fruit d’une soumission à une autorité extérieure. Sans prises de conscience, la personnalité se crispe dans une attitude faite de rigidité, d’intransigeance et de repliement.

Le respect des interdits constitue une contrainte et cela engendre de multiples refoulements, de multiples dessèchements. Les prises de conscience, lorsqu’elles sont réalisées avec suffisamment de constance et de profondeur, brûlent la racine des attitudes négatives.

Le négatif est déraciné par la mise en lumière des véritables causes qui provoquaient ses manifestations et vous savez, grâce à votre observation, pourquoi vous mentez, pourquoi vous êtes exagérément autoritaire, etc., etc. Lorsqu’en vous se lève un puissant désir de libération du négatif, la maîtrise n’engendre aucune frustration.

Telle est la voie du perfectionnement individuel.

Observez le négatif, comprenez les faiblesses psychologiques sur lesquelles il repose, dégoûtez-vous de lui.
Observez les tendances positives, ressentez la joie et la force qui résultent de leur expression.
Il ne s’agit pas de s’amuser de temps à autres à prendre conscience des agissements de la personnalité.
Il faut s’y entraîner quotidiennement, longuement, régulièrement, avec persévérance et acharnement.
Il faut apprendre à vivre sous notre propre regard. Ceci est la clef de la lucidité, de la transformation, de la Réalisation, de l’Éveil.

Observer, observer pour faire descendre la conscience dans toutes sortes d’actions et de réactions.

La maîtrise, l’évolution, le perfectionnement découlent de l’observation. Leurs processus seront originaux, spontanés et naturels, car ils ne résulteront pas d’une crispation volontaire, d’un blocage, d’une imitation ou d’un conditionnement quelconque, mais d’une prise de conscience.

La conscience s’éveille, s’élargit, descend, prend, englobe et transfigure, peu à peu, la personnalité qui s’ouvre à elle.

Telle est l’épiphanie du mystère central de l’initiation.

Contact

Des questions, un besoin d’informations ou un témoignage, n’hésitez pas à nous contacter !

Bibliotheque

Documents officiels de la maïeutique en téléchargement et nos conseils de lecture ésotériques.

Page Facebook

Rejoignez-nous et partagez  vos idées, liens, photos et vidéos sur notre page Facebook.

Chaine Youtube

Vidéos conférences, questions / réponses et films d’information à visionner sur notre chaine.