logo

APPROCHE DE LA PRÉSENCE INDÉPENDANTE

Au sein de chaque journée, instaurez, d’une manière croissante, l’habitude d’accomplir vos activités avec une grande intensité d’attention. Intensité qui doit être dépourvue de tension.

Constatez que marcher dans la rue, monter un escalier, parler à quelqu’un, accomplir un travail manuel, lire un livre avec une grande intensité d’attention, donne une saveur intérieure particulière à l’activité accomplie. En prenant l’habitude de devenir attentif, d’une manière à la fois paisible et intense, travaillez la désidentification, l’enquête du « qui suis-je ? », l’identification transcendante.

La désidentification consiste en ceci : étant conscient du corps et des sensations, vous comprenez « je ne suis pas le corps, je suis celui qui perçoit le corps ». Étant conscient des pensées ou des sentiments, vous comprenez « je ne suis pas les pensées ou les sentiments, je suis celui qui perçoit les pensées et les sentiments ». Il faut comprendre cela et le ressentir. C’est dans le fait de le ressentir avec intensité et profondeur, qu’une expérience transformatrice est vécue. L’enquête du « qui suis-je ? » consiste en ceci : constatant « je ne suis ni le corps, ni les pensées, ni les sentiments », on se pose mentalement la question «qui suis-je?» et on cherche à voir intérieurement, à ressentir qui est celui qui perçoit le corps, les pensées et les sentiments.

Il faut répéter cette démarche jusqu’à parvenir à la perception interne du silence, du vide et de l’immensité de celui qui perçoit. L’identification transcendante consiste en ceci : percevant le corps et les pensées de l’homme, on se dit intérieurement « je ne suis ni ce corps, ni ces pensées, je suis leur Témoin. Je suis la pure Conscience en béatitude à jamais ». En disant cela mentalement, on cherche à ressentir la signification de ce qui est dit, à faire l’expérience de ce que désignent les mots.
La désidentification, l’enquête du « qui suis-je ? » et l’identification transcendante doivent être pratiquées à de nombreuses reprises quotidiennes.

C’est seulement par l’inlassable répétition de ces trois processus que l’on parviendra à une expérience illuminatrice, dans laquelle nous percevons notre Nature transcendante.

Le chemin du débutant est donc clair : introduire, d’une manière toujours plus fréquente, une intensité de l’attention dans toutes les sortes d’activités et, par ailleurs, à de multiples reprises, accompagner cette vigilance de la désidentification, de l’enquête du « qui suis-je ? » ou de l’identification transcendante, en alternant l’usage de ces trois pratiques.

Ce travail initiatique, s’il est poursuivi avec la fréquence et la régularité nécessaires, aboutira à un état de conscience dans lequel les processus mentaux de la désidentification, de l’enquête du « qui suis-je ? » et de l’identification transcendante, seront dépassés et abandonnés. En ce dépassement, nous sommes dans un état de présence et d’indépendance.

Nous sommes présents au monde, présents à l’homme, attentifs au contenu de l’instant. Mais, au sein de cette présence, nous nous sentons parfaitement indépendants de ce qui est perçu. Il y a ce qui est perçu et il y a nous, le spectateur silencieux du perçu. Ce spectateur est immuable, sans forme, sans limites, sans naissance ni mort, au-delà du temps et de l’espace.

Ceci est la Connaissance.

En demeurant vigilant vis-à-vis des activités de l’homme, la conscience morale s’exprime et indique ce qui doit être accompli ou ce qui doit être évité.

En demeurant vigilant vis-à-vis des agissements, une transformation caractérielle se produit.

Les impatiences, les contrariétés, les énervements, etc., nous apparaissent sous leur vrai jour.

La prise de conscience de leur stupidité les fait disparaître peu à peu.

En demeurant intensément présents et vigilants, au sein de l'existence quotidienne, nous acceptons la vie mondaine.

Il n’y a, en nous, aucune fuite et aucun refus de la société, de la vie familiale ou professionnelle.

Cette présence s’accompagnant d’une indépendance intérieure totale, nous ne sommes liés par aucune activité ni aucune circonstance.

Ceci est la Libération.

Travaillez activement à sentir, d’instant en instant, votre présence.

Travaillez activement à sentir, d’instant en instant, que cette présence est indépendante, vis-à-vis de l’homme et du monde que vous percevez.

Contact

Des questions, un besoin d’informations ou un témoignage, n’hésitez pas à nous contacter !

Bibliotheque

Documents officiels de la maïeutique en téléchargement et nos conseils de lecture ésotériques.

Page Facebook

Rejoignez-nous et partagez  vos idées, liens, photos et vidéos sur notre page Facebook.

Chaine Youtube

Vidéos conférences, questions / réponses et films d’information à visionner sur notre chaine.