logo

APPROCHE DU SILENCE INTÉRIEUR

Nous devons apprendre à être silencieux.

Trouver le silence est simple.

Il n’est pas nécessaire de chercher à s’isoler dans une montagne, un désert ou une forêt. Il n’est pas nécessaire de fuir le bruit et de devenir grincheux dès qu’une porte claque.

Il suffit de faire silence en soi pour, aussitôt, trouver le silence. Le silence est un compagnon éternel.

A peine avons-nous dit qu’il fallait apprendre à être silencieux que la possibilité d’une fausse interprétation se dresse.

Être silencieux ne veut pas dire se forcer au silence, s’imposer le silence.

Si nous faisons cela, nous prenons les mots pour des réalités.

Si nous faisons cela, nous nous imposons une contrainte disciplinaire et notre silence ne sera qu’un certain mode de crispation, de censure toute superficielle.

Il ne s’agit pas de jouer au silence ou de faire semblant. Il n’est pas question de plaquer, sur notre babillage ou notre tumulte intérieur, la carapace d’une attitude artificielle qui serait le fruit d’un effort. Il faut trouver le silence. C’est quelque chose de beaucoup plus simple et de beaucoup plus profond. S’imposer une contenance ou une contrainte n’a aucun intérêt.

Ce qui en a, c’est de s’éveiller à la présence du silence. Le silence est toujours en nous, éternellement. 18 Il faut prendre conscience du silence qui perdure derrière le petit et décevant tourbillon de nos pensées, s’entrecroisant et se bousculant comme des insectes aveugles. Derrière, juste derrière les formulations mentales, immédiatement perceptible, l’étonnant silence étend son rivage.

Pour le percevoir, il faut être attentif, réaliser une forme d’attention particulière.

Il faut écouter, prêter l’oreille au silence. Il se peut qu’au début notre prétentieuse cacophonie intérieure nous en empêche. Mais celui qui cherche à la dépasser et à écouter derrière finit par trouver le silence. Une espèce de déclic intérieur se produit et le silence nous est perceptible. Les bruits du monde continuent à frapper nos oreilles, mais ils ne nous importunent pas, car, venant de beaucoup plus loin, nous sentons le silence déferler sur nous.

Un silence imperceptible pour l’oreille humaine et que seul l’esprit peut percevoir. Alors, bercés dans le sein de cet immense silence, nous acquérons un nouveau regard qui est un Éveil. La vie, en son inexprimable simplicité originelle, nous apparaît. L’existence revêt une saveur spéciale, accompagnée d’étranges résonances.

Nous réalisons que l'existence humaine n'est qu'une onde colorée traversant la surface d’un silence sans fond. Dès lors, lorsque, ayant négligé la profondeur des réalités intérieures, nous nous serons perdus et oubliés dans le tourbillon des apparences superficielles du monde extérieur, nous saurons que, pour remettre les choses à leur place, il nous suffit d’écouter le silence, d’évoquer cet éternel compagnon.

Lorsque le silence intérieur est présent, le monde extérieur cesse d’être un enfer d’insouciance accaparante, pour devenir un paisible éden. 19 Paradis et enfer sont dans notre regard. Sur celui qui connaît le silence et reste en sa présence, les déchaînements du monde extérieur n’ont pas de prise. Ils glissent telle l’eau sur les plumes de l’oiseau. Apprenez donc à être silencieux.

Dans votre vie quotidienne, faites une place au silence, ce grand instructeur. Au sein de vos activités, sans rien interrompre, ouvrez l’oreille de votre esprit et, derrière les bruits, en l’absence de cogitation, écoutez le silence... Penser à la présence du silence, c’est commencer à le percevoir, car la pensée est une évocation. Une évocation qui, au sens magique de ce terme, appelle et provoque la manifestation de ce qui est invoqué.

Dans le silence, la pensée se dissout et l’Être véritable apparaît. Que chaque journée vous voit, à plusieurs reprises, prendre conscience des immensités du silence intérieur. Qu’ainsi, au fil des ans, s’établisse et grandisse votre intimité avec le silence. Le silence est l’espace en lequel est contenue la Connaissance.

Arrivés à la fine pointe de vous-mêmes, vous êtes le Silence et vous êtes la Connaissance de l'Ineffable.

Contact

Des questions, un besoin d’informations ou un témoignage, n’hésitez pas à nous contacter !

Bibliotheque

Documents officiels de la maïeutique en téléchargement et nos conseils de lecture ésotériques.

Page Facebook

Rejoignez-nous et partagez  vos idées, liens, photos et vidéos sur notre page Facebook.

Chaine Youtube

Vidéos conférences, questions / réponses et films d’information à visionner sur notre chaine.